Les textes et images présents sur ce blog ne sont pas libres de droits, merci de me demander avant une quelconque utilisation.


samedi 6 avril 2013

A Chateaubrun

Mars.

Il pleut sur Chateaubrun.
Il pleut sur les forêts.

Noires, les pierres. Quelques mousses et fougères y poussent. Vert sombre.
Noirs, les bois. Quelque buse s'envole, son aile troublant d'un sifflement le clapotis monotone de la pluie.

Crottés, mes godillots de sauvageonne.
De la boue, jusqu'aux genoux.

Odeur de terre trempée, d'humus. Puissante.
Et le souffle des lieux...

Trois gouttes de champagne.
Un grand feu de joie comme un cadeau ami.
A mon coeur farouche pousse une fleur dorée.
Princesse je deviens.

Soudain une éclaircie.
Le bronze piqué de gouttes lance des étincelles.

Le donjon accouche d'une petite fille ébahie.
Fillette toute de joie et d'ivresse qui s'écrie :
" Ô vallée de la Creuse,
Ô grandes étendues, forêts, villages aux clochers triomphants,
Tout petits, à mes pieds !"

Etendre les bras vers le soleil.
" Un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept, huit, neuf, dix ! "
Le temps de dix secondes, être Reine du monde.

Haltes douces en la pénombre des salles que d'immenses silhouettes hantent.
Courbes, léchées par des langues-lueurs.
Sourire.
Serrer mon Leica contre ma poitrine.

De retour dans la salle des gardes.
La pluie, dehors, a repris sa chute tranquille.

Il pleut sur Chateaubrun.
Il pleut sur les forêts.
Un hibou ouvre des yeux ronds dans le noir d'un recoin.
Un immense Génie de bois veille une sauvageonne-princesse-petite fille alanguie près de la cheminée.


















Pour en savoir plus sur les lieux et leur propriétaire, Guy Baudat, c'est par ici : http://www.guybaudat.fr/


Photographies argentiques, leica m3, Héloïse Combes

Grand merci à Guy, de tout coeur...